Pour 2 personnes
Temps de préparation : 10 min

  • les feuilles d’un bouquet de chou kale, grossièrement hachées
  • une bonne poignée de cacahuètes non salées
  • une poignée de canneberges (cranberries) séchées
  • 1 gousse d’ail, finement émincée
  • 1/2 cm de racine de gingembre, finement émincée
    OU 1/2 càc de gingembre en poudre
  • 1/2 cm de racine de curcuma, finement émincée
    OU 1/2 càc de curcuma en poudre
  • 1/2 càs de sauce tamari ou de sauce soja
  • 1 à 2 tours de moulin à poivre
  • de l’huile de cuisson
  1. Dans une poêle, faire dorer les cacahuètes sans ajouter d’huile pendant quelques minutes (attention, ça peut vite brûler). Réserver les cacahuètes.
  2. Dans la même poêle, faire revenir l’ail, le gingembre et le curcuma dans de l’huile de cuisson pendant une minute. Ajouter le chou kale et couvrir. Faire revenir environ 5 min en remuant régulièrement.
  3. Couper le feu et immédiatement verser la sauce tamari ou soja sur le chou kale tout en remuant pour bien imprégner tout le chou.
  4. Servir avec les cacahuètes, les canneberges séchées et un ou deux tours de moulin à poivre.

Et cette recette, j’te la raconte ?

J’ai découvert le chou kale lors de mon premier long séjour en Californie, il y a 3 ans. C’était déjà un « aliment star », comme on en fait beaucoup aujourd’hui, dans cet état américain à la pointe de la hype alimentaire et adepte de healthy food. On l’aimait surtout pour sa teneur en vitamine K, en lutéine et en zéaxanthine (!) ; pour ses propriétés anti-congestives et anti-oxydantes ; et aussi pour… bon, tu vois le tableau.

Si tu veux bénéficier du maximum des bénéfices suscités, il vaut mieux manger ton kale très frais et cru, en salade avec des agrumes et des noisettes grillées, par exemple. Mais si ton kale tire un peu la gueule au bout d’une semaine au frigidaire, comme c’était mon cas, il sera sans doute meilleur poêlé comme ici, avec quelques épices chaudes pour relever son goût somme toute discret, des fruits secs pour contrer sa légère amertume, et des cacahuètes pour lui donner du corps, du crunchy, de la douceur, et une indispensable troisième couleur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s