• 1/2 tasse de légumineuses (pois chiches, fèves, haricots blancs…), trempées une nuit
    OU 1 tasse de légumineuses en conserve, égouttées
  • (optionnel) 1/2 càc de bicarbonate de soude
  • 2 gros oignons, grossièrement émincés
  • 2 gousses d’ail, émincées
  • 1/2 càc de cannelle
  • 1 càc de coriandre moulue
  • 2 à 4 légumes au choix parmi les suivants, coupés en cubes grossiers :
    • 3 légumes racines (carottes, panais, betteraves, navets…)
    • 3 pommes de terre, 1 patate douce, 1 igname…
    • le quart d’une courge ou d’un potimarron, 2 courgettes…
    • la moitié des fleurets d’un chou-fleur, 6 à 7 topinambours…
  • 1 tasse de sauce tomate
    OU 2 càs de concentré de tomate, délayées dans une tasse d’eau
    OU 2 à 3 tomates, pelées et coupées en cubes
  • sel, poivre, huile de cuisson
  1. Si tu utilises des légumineuses sèches : après la nuit de trempage, les rincer et les faire cuire dans 2 à 3 fois leur volume d’eau, avec une pincée de gros sel et le bicarbonate de soude (optionnel, mais ça accélère la cuisson et facilite la digestion subséquente). Retirer du feu quand elles sont al dente (entre 20 et 40 min en moyenne).
  2. Pendant la cuisson des légumineuses, faire revenir les oignons dans un peu d’huile de cuisson avec la cannelle et la coriandre pendant 3 min. Ajouter l’ail et faire revenir 2 min.
  3. Ajouter tous les légumes sauf ceux de la famille des courges, du sel et du poivre au goût, les tomates ou la sauce tomate et environ 1 tasse d’eau.
  4. A mi-cuisson des légumes (10 à 15 min), verser les légumineuses avec leur eau de cuisson ou les légumineuses en conserve avec 2 à 3 tasses d’eau supplémentaires, ainsi que les courges. Couvrir et laisser mijoter à feu moyen jusqu’à ce que les légumes soient tendres.

Et ce couscous, j’te le raconte ?

En hiver, j’ai rarement des tomates et des courgettes sous la main. Par contre, le jour où m’est venue l’idée de cette recette, j’avais un chou-fleur à terminer avant qu’il ne s’abîme, et un bocal de haricots blancs à finir pour faire de la place dans le placard. Va savoir pourquoi j’ai eu envie d’un couscous au chou-fleur, tout à coup.

Crois-le ou non, j’ai quand même regardé la vraie recette du couscous aux légumes avant de me lancer dans celui-ci. Mais les recettes sont aussi faites pour pointer vers d’autres recettes, en fonction de l’inspiration et des moyens du bord. OK, ce couscous n’est pas très conventionnel et je ne suis même pas sûre que ma grand-mère, qui s’y connaît en matière de couscous je te prie de me croire, l’approuverait sans grincer des dents. Mais il est facile à faire et s’adapte à toutes les saisons, et à tous les frigos.

Le vrai couscous se mange avec une semoule fine au beurre, cuite et massée plusieurs fois selon un procédé compliqué. Mais celui-ci, il est excellent aussi nature, ou avec de la semoule grosse (du « couscous »), gonflée 5 min à couvert dans son volume d’eau bouillante, avec un peu de sel et d’huile d’olive. Et il est encore meilleur réchauffé. A l’arrache 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s