Inspirée de l’idée originale (et originale) de Green Kitchen Stories.

  • Pour la pâte à tarte :
    • la moitié d’un chou-fleur moyen
    • 1/2 cup / 55g d’amandes en poudre
    • 2 càs de graines de chia ou de graines de lin moulues
    • 4 càs d’eau
    • 1 càc d’herbes de Provence ou d’origan
    • sel, poivre
  • Pour la garniture :
    • de la sauce tomate (n’hésitez pas à la faire maison avec des petits oignons, de l’ail, du paprika…)
    • 7-8 champignons de Paris, émincés
    • (optionnel) de l’oignon en poudre, de l’ail en poudre, du paprika (s’il n’y en a pas déjà dans votre sauce tomate)
    • du parmesan végétal
    • sel, poivre, huile d’olive corsée, épices au goût
    • une bonne poignée d’herbes fraîches (persil, coriandre, basilic…)
  1. Mélanger les graines de chia ou les graines de lin moulues avec l’eau dans un petit bol, laisser reposer environ 10 min (jusqu’à ce qu’un gel se soit formé).
  2. Couper grossièrement le chou-fleur (tout le chou-fleur, même le pied une fois épluché !) et le mixer jusqu’à obtenir une semoule. Ajouter tous les autres ingrédients et mixer jusqu’à ce que le mélange soit bien homogène.
  3. Recouvrir un plat à tarte ou une plaque de cuisson de papier sulfurisé. Étaler le mélange de chou-fleur au fond en le tassant bien.
  4. a) Version cuite : Préchauffer le four à 200°C. Étaler une couche épaisse de sauce tomate sur la pâte de chou-fleur. Ajouter ensuite : les champignons, l’ail en poudre / l’oignon en poudre / la paprika, une bonne rasade d’huile d’olive corsée, le parmesan végétal, sel, poivre et épices au goût (ne lésinez pas trop). Enfourner pour environ 15 min. Parsemer les herbes fraîches au dernier moment.
    b) Version mi-cuite : Préchauffer le four à 200°C. Enfourner la pâte de chou-fleur pour environ 15 min. Sortir du four. Étaler une couche épaisse de sauce tomate sur la pâte, ajouter ensuite les ingrédients comme dans la version a). Réchauffer 5 à 10 min dans le four éteint. Parsemer les herbes fraîches au dernier moment.
    c) Version crue : Étaler une couche épaisse de sauce tomate sur la pâte de chou-fleur. Ajouter ensuite les ingrédients comme dans la version a), en terminant par les herbes fraîches.

Et cette pizza, j’te la raconte ?

Il y a des ami⋅e⋅s auprès de qui la cuisine et la nourriture tiennent une place particulière : on aime se retrouver pour cuisiner ou partager des petits plats préparés chez soi avec amour. Le repas est central dans les activités sociales de beaucoup de monde (tout le monde ?), mais pour moi, et peut-être que c’est ton cas aussi, l’acte de cuisine est à peu près aussi important que celui de dégustation. Prendre le temps de cuisiner pour celleux qu’on aime est une manière parmi tant d’autres d’exprimer son affection pour elleux.

Du coup chez moi, une « soirée pizza entre copines » peut se transformer en véritable champ de bataille (enfin d’amour, si tu suis) culinaire. C’est ainsi qu’un soir de janvier 2015 (oui, je précise la date parce que je peux), j’ai accueilli 4 de mes meilleures amies avec 5 pâtes à pizza patiemment pétries selon les préférences de chacune  : pâtes classiques à la farine blanche et une pointe de sucre ; pâte rustique à la farine complète… et pâtes à base de chou-fleur. J’avais trouvé cette recette à point pour inviter à cette soirée Estelle, ma copine qui ne consomme pas de gluten. Et comme il était hors de question que je ne m’embarque pas avec elle dans ce qui promettait d’être une exaltante nouvelle aventure légumière, j’avais doublé les doses.

Quand les amies sont arrivées, les pâtes furent étalées et les garnitures préférées de chacune disposées avec art (l’art culinaire dans ce cas-là consiste surtout à en mettre le plus possible dans tous les recoins pour donner une impression visuelle d’abondance tout à fait légitime). La cuisine débordait de peaux d’avocats grattées jusqu’à leur absence de moëlle, de bûchettes de chèvre éventrées et d’olives noires roulées sous les plans de travail. La sueur montait tandis que je canalisais toute mon énergie à réussir le difficile défi d’enfourner et de défourner 5 pizzas d’affilée pour les faire cuire à point sans que les premières aient le temps de refroidir avant que les dernières ne soient cuites. Quand enfin chacune s’est trouvée en possession de sa pizza idéale et que nous nous sommes retrouvées autour de la table basse du salon pour entamer la dégustation, j’avoue que je n’en menais pas large avec ma pâte de chou-fleur. Quelle idée m’avait prise de me priver d’une bonne pâte à pizza maison, tout ce qu’il y a de plus classique ? Pourquoi avais-je tenu à faire la maline avec mes grandes idées originales sur « rien ne vaut les légumes, et toute recette détournée en faveur des légumes est un must-try » ? Sale crâneuse, ça t’apprendra, m’insultai-je mentalement en écoutant les grognements de plaisir de mes amies en train de croquer leur première bouchée dégoulinante de fromage.

Et puis j’ai goûté ma pizza à mon tour. J’vais pas te mentir, 2 ans après j’ai oublié les sensations exactes procurées par cette première bouchée, et puis par les suivantes. Mais je me souviens très clairement que ma jalousie envers les pâtes à base de farine s’est envolée. Je suis même sûre d’avoir croqué dans la pizza d’une copine, et de l’avoir trouvée très bonne, tout en pensant : « mais quand même, la mienne est meilleure ». Elles ont croqué dans la mienne, et pensé à peu près la même chose : que la mienne était bonne, mais qu’elles préféraient la leur. Finalement, la morale de cette histoire serait peut-être quelque chose comme :

« En cuisine comme ailleurs, écoute-toi, mais n’oublie pas qu’un peu d’audace jamais ne nuit. En d’autres termes, c’est pas la peine de te forcer à goûter cette recette si tu sais déjà que tu détestes le chou-fleur cru comme cuit ; mais si tu n’as rien contre le chou-fleur et que tu trouves l’idée curieuse sans être révoltante, fonce. Une très bonne surprise t’attend peut-être. »

A moins que ce ne soit : « Crâneuse. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s